Vulnérabilité du barrage de Bagré faceaux pressions environnementales – Analyse des impacts sur la pêche

Contexte

Le barrage de Bagré construit en 1993 a créé un lac artificiel et permanent dans le sud-est du Burkina Faso. Après plus de vingt ans de promotion de la pêche afin de réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire, le constat est implacable : le poisson se raréfie à Bagré. De 1000 tonnes par an dans les années 1990, la production du poisson a chuté à 300 tonnes en 2012. Aussi doit-on s’interroger sur les causes de cette baisse importante de la production piscicole.

Les méthodes de pêche et la pollution environnementale sont-elles les seules causes de la baisse observée ? Des facteurs liés au climat peuvent-ils influencer la productivité piscicole ? Comment la filière halieutique peut-elle s’adapter aux enjeux climatiques actuels ? La présente étude se propose d’apporter des éléments de réponse à ces questions.

Description

L’analyse statistique des données climatiques au cours des 30 dernières années ainsi que des investigations sur le terrain ont montré que les effets du changement climatique sont déjà perceptibles dans la zone d’étude. Bien que les méthodes de pêche, les pollutions puissent influencer la production piscicole, les tests statistiques de corrélation de Kendall appliqués aux données climatiques et hydrologiques ont mis en évidence un lien significatif entre la production piscicole et les vents, les températures minimales et moyennes (Figure).

Une variation de ces paramètres due au changement climatique aura donc un impact profond sur les écosystèmes avec des conséquences significatives sur la sécurité alimentaire. Il se dégage de cette étude que le meilleur moyen pour soutenir la filière halieutique est de l’aider à se réorienter vers une pêche et aquaculture durables. Des mesures ont alors été proposées pour (i) renforcer la connaissance scientifique sur les ressources en eau et halieutiques, (ii) accroître la production halieutique et aquacole, (iii) renforcer les capacités des acteurs et la gouvernance.

Figur DA
Figure: Corrélation de Kendall entre la production piscicole et les moyennes annuelles de température (Source : élaboré à partir des données fournies par le Direction Générale de la Météorologie et Bagrépôle)

Impact

A l’issue du projet de travail, (i) des collaborations ont été établies avec des institutions internationales et une organisation non gouvernementale (ii) une étude de faisabilité de la mise en œuvre d’un système de production piscicole innovant et résilient au climat sahélien a été réalisée, (iii) des actions pour la mise en œuvre de ce système sont toujours en cours. Sans doute contribueront elles à la sécurité alimentaire des populations des zones à ressources en eau limitées.

Enseignements tirés

Réaliser un tel projet exige une démarche méthodique, planifiée et collaborative. Cela nécessite de la part du porteur de projet (i) de connaître les défis à relever dans la zone d’implantation du projet piscicole ainsi que les technologies et innovations existantes (ii) de disposer de capacités d’écoute, de coordination pour rechercher des solutions adaptées et (iii) de développer des partenariats stratégiques pour la recherche de financement et l’exécution du projet.